DĂ©pucelage de la MEGA

Tous ceux qui l'avaient faite avant moi m'ont dit : "Tu verras c'est un truc de fou", "Ah tu vas te faire dépuceler de la mega", "Tu verras en haut du glacier quand t'es avec 350 gars et qu'il faut se lancer sur une piste rouge de ski enneigée"

Et je dois dire qu'ils avaient raison c'est bien une grosse course de malade.

Après une semaine de vacances sur le lieu de la course, à repérer et apprendre le tracé, c'était l'heure de la qualification. Il était temps de faire mon premier départ en masse sur un vélo.

Heureusement un départ à plusieurs c'est un truc que je connais bien, et j'en ai profité pour doubler un maximum de pilote sur les premiers virages. Partant de la 4ème ligne, soit au delà de la 75ème place je suis vite remonté dans le top 10. Ensuite il m'a fallu l'effort des 20 minutes de courses pour revenir à la 5ème place.

Sachant qu'il y avait 10 vagues, cela signifiait que je pouvais espérer un top 50 le jour de la final.

Et justement, dimanche matin à 6h on est monté en haut du glacier avec les 350 qualifiés (sur les 1200 participants). Du haut du Pic Blanc on a bien eu le temps de cogiter sur l'idée de se jeter dans cette première descente enneigée. Contrairement au parcours de qualification cette fois-ci c'est une course de 45min pour atteindre le bas de la vallée.

Vient alors l'heure du départ, avec l'helico qui fait des tours au dessus de nos têtes et cette musique mythique de la mega : "Alarmaaaa!!!"

Et c'est parti, je fais un départ canon dans la neige molle, ça me rappelle le sable, ça me rappelle aussi que je n'ai pas de poignée de gaz mais les autres non plus. Je double énormément de monde et me retrouve avec le top 10, autant dire, avec les pros. Je m'en rend vite compte lorsque la neige disparait sous nos roues et qu'il est temps de pédaler.

Quelques mètres plus loin, je chute dans un autre tronçon de neige, ce qui me fait dérailler, le temps de remettre la chaîne et je repars à la 14ème place.

De la grande vitesse sur les rochers, des épingles de toutes sortes, des prés roulants, une route épuisante à monter, des slaloms de bike-park, des sentiers en tout genre, des relances infinies, un pont et enfin l'arrivée.

Une course de fou, à laquelle je m'offre un top 20 avec la 19ème place à la clé.

GĂ©ant!!

La vidéo bientôt.


les résultats complets
10
July 2016
19ème
5,19