Content que Schweyen fasse partie du championnat d'Alsace-Lorraine

Ça fait plaisir de venir à Schweyen pour faire une course. La piste est nikel, et pour l'occasion l'équipe du club à fait un gros travail pour augmenter la visibilité des spectateurs.

En rentrant 13ème, par ordre du championnat, je ne pouvais pas préparer ma trace. Des départs moyens pour des courses plus intéresantes.

En premi√®re, je me faufille pour sortir 4√®me, derri√®re les deux leaders du MX2 et le leader du MX1. Le terrain est refait √† neuf suite √† la pause de midi. Mais ce n'est pas g√©nial pour doubler, en effet les appuies exterieurs passent √† fond, et toutes autres traces seraient une perte de temps. Lorsque je r√©ussis √† passer 2√®me, je vois bien que pour doubler il faudra soit prendre des risques soit attendre une erreur de Ludovic Macler. J'ai opt√© pour la seconde proposition. Mais ce ne f√Ľt pas riche en opportunit√©s. Je fini 2.

En seconde manche, je pars 2 derri√®re Alexis Robert, sur la piste fra√ģchement arros√©e. J'ai fait de mauvais choix pour passer en t√™te. Si bien que Ludovic me passe dans le premier tour, je me retrouve alors 3√®me. Alexis r√©trograde de la 1√®re √† la 3√®me place. La piste offre plus de possibilit√©s, je passe une premi√®re fois en t√™te avec une action bien pr√©par√©e, mais je n'ai pas r√©ussit √† p√©r√©niser l'action en loupant le virage suivant. √Ä nouveau 2√®me, je fais l'effort sur un amorti (voir photo) pour passer en t√™te dans la ligne droite suivante, il tente bien de me reprendre l'interieur au virage mais je recoupe tr√®s t√īt et passe en t√™te. On pourrait penser que cette fois c'est la bonne mais je vais chuter b√™tement dans un virage un peu plus loin. Je repars attard√©, pour revenir √† quelques encablures de la premi√®re place au drapeau √† damier.

La finale, parti 3, je passe 2 et Ludovic est en t√™te, je pr√©pare une action pour passer en t√™te, qui fonctionne. Toutefois, il ne faut pas que je m'attarde car il est dans ma roue, donc je pousse le freinage suivant pour qu'il ne puisse pas riposter. Ma roue avant s'enfonce dans le sable, et je chute. Je ne le vois pas passer. Effectivement, il a cal√© au freinage. Ridicule, on est arr√™t√© dans un virage √† 10 m√®tre l'un de l'autre. On se serait cru dans un dessin-anim√©. Pendant ce temps, les pilotes MX2 passent, et Ludovic repart juste devant moi. C'est reparti, il faut doubler le gang des 250-f, et encore doubler Ludovic. Remont√© deuxi√®me, je me faufile dans un int√©rieur pour doubl√©, Ludovic a anticip√© mon attaque, il ferme la porte mais trop tard je suis d√©j√† l√†. Je passe, il rel√Ęche. Je gagne.

Bon j'ai pas gagné, mais je me suis éclaté. J'ai doublé Ludovic à 4 reprises à 4 endroits differents, en préparant à chaque fois mon attaque, c'était vraiment cool. Le rythme était élévé sur une jolie piste. Super, la semaine prochaine : Teutschental pour le MX MASTERS, ma dernière course de l'année.





14
September 2014
2ème
2,2,1