Sensations et frustration

Whouah! Les 3 jours du vélo vert festival sont passés à toute vitesse.

Ce f√Ľt un week-end super charg√© avec beaucoup d'implications dans mon r√īle d'ambassadeur du VVF.

C√īt√© comp√©tition j'ai particip√© au challenge enduro, compos√© de deux √©preuves : un enduro classique le vendredi avec la particularit√© de partir deux par deux en sp√©ciale, et une course au format "mass-start" le dimanche.

L'enduro c'est pass√© comme un charme puisque mon bin√īme Th√©o Galy, que je laissais partir une dizaine de m√®tres devant moi, √† mis un beau rythme que j'ai r√©ussi √† tenir. Et en chutant dans la 2√®me sp√©ciale, il m'offre la possibilit√© de le battre sur le g√©n√©ral de la journ√©e. Le rythme √©tait si bon qu'√† l'entame de la 5√®me et derni√®re sp√©ciale j'√©tais en t√™te de la course devant Adrien Dailly. Mais Adrien a mis l'√©nergie qu'il faut pour faire passer son retard de 4 secondes √† 6 secondes d'avance. ūüėģ Ainsi je fini 2√®me de cette enduro, ce qui est un r√©sultat √©norme au vu du plateau pr√©sent.

Le dimanche, c'est au tour de la "massive", avec le matin un run de qualification. Ce run de qualif est un run chronométré. Connaissant la difficulté physique de cette course, j'ai géré mon run en restant dans une zone de confort pour m'économiser avant la finale. Mission accompli puisque je me qualifie 6ème et donc je passe sur la première ligne au départ.
Justement le d√©part... Tr√®s court avec un virage √† 90¬į. Il ne faut absolument pas le louper pour esp√©rer un bon r√©sultat. Les dix pilotes en premi√®re ligne le savent, et lorsque le signal retentit, comme attir√© par un trou noir c'est presque un mur de 10 pilotes qui tentent de se rejoindre en un point. Personne n'a l√Ęch√© jusqu'√† ce que le mur s'effondre. Parmi les 10 pilotes de la premi√®re ligne seulement 2 passent sans tomber. Apr√®s analyse de la vid√©o, au virage j'√©tais 3√®me, et c'est un pilote un peu derri√®re moi qui s'effondre sur ma roue arri√®re.
Jolie carnage qui va arracher ma gaine de frein arrière et désaxer la roue avant. Obligé d'attendre que les 257 autres pilotes passent. Déçu, je prends mon temps pour remettre le vélo en état, je préviens Marie que c'est fini pour moi et finalement je décide de me faire plaisir et de descendre sans frein arrière.
Frustré car je me sentais bien, et j'avais fait un bon départ, mais content car j'ai fait mon job tout au long du week-end.

Le vélo vert festival ferme ses grilles. On est impatient de revenir l'année prochaine.





les résultats de l'enduro




les résultats de la massive






2
June 2019
27ème
2,169